Coffret des 5 formes platoniques: No : 7600

Bouton pour commander.Formulaire de commade.
COFFRET-PLATON

COFFRET DES 5 FORMES PLATONIQUES
TÉTRAÈDRE,HEXAÈDRE, OCTAÈDRE, DODÉCAÈDRE, ICOSAÈDRE
 

Prix :
( 49.00 $ CAN )
(taxes s’il y a lieu et transport en sus)

La géométrie sacrée est la science des formes sur lesquelles la matière est construite, formes qui permettent à l’Esprit de se manifester dans le monde matériel, tel l’être humain. Il existe une infinité de formes, mais toutes, sans exception, sont issues des sept formes primordiales, les  5 solides de Platon la sphère et l’étoile tétraédrique. Toutes les particules qui composent l’énergie et la matière adoptent l’une de ces formes.

C’est Pythagore, le mathématicien grec, qui semble-t-il, fit le lien entre l’aspect Divin, les mathématiques et les formes géométriques. Il découvrit ou redécouvrit les sept formes primordiales, et réalisa qu’elles contenaient, en langage géométrique, toutes les informations de l’univers.

Les solides de Platon sont les seuls polyèdres, (figures géométriques à trois dimensions), qui possèdent les caractéristiques suivantes : toutes leurs arêtes sont égales, toutes leurs faces ont la même surface, tous leurs angles sont égaux, et ils s’inscrivent parfaitement dans une sphère et dans un cube. Ce sont le tétraèdre, l’hexaèdre (cube), l’octaèdre, l’icosaèdre et le dodécaèdre. Ils sont par conséquent parfaits.

Toutes les formes, à deux ou à trois dimensions, émettent des vibrations qu’on appelle ondes de formes. La différence avec les solides de Platon la sphère et l’étoile tétraédrique, qu’on peut considérer comme tels, est que leurs formes étant parfaitement symétriques, leurs vibrations le sont aussi. Chaque solide possède ses propres caractéristiques et correspond à un corps particulier, (physique, énergétique, émotionnel, mental et astral). De plus, comme une couleur, un son et un élément leur sont associés, on peut créer des accords vibratoires pour soigner nos corps dont les configurations énergétiques sont déformées par le conditionnement.

Le conditionnement mondial, (l’ensemble des programmations limitatives ancestrales, sociales, religieuses et scientifiques), a crée et nourrit des croyances, des peurs et des désirs égocentriques, qui ont déformer les configurations de base des énergies qui nous composent. Nous ne sommes plus par conséquent en harmonie avec la Vie, car le conditionnement nous maintient constamment dans de basses vibrations, lesquelles affectent non seulement nos corps, mais abaissent notre taux vibratoire, ce qui limite la conscience et l’estime de soi.

Ainsi donc, les formes géométriques parfaites que sont les solides de Platon, émettent des vibrations, qui associées aux couleurs, aux sons et aux éléments, peuvent par résonance rectifier nos structures subatomiques, atomiques, moléculaires et cellulaires de mêmes configurations qui sont déformées. Ceci à pour effets de déloger l'énergie cristallisée dans les différents corps, ce qui la fait remonter à la périphérie du corps physique sous la forme de courbatures, douleurs, émotions, croyances, irritations de la peau etc. On peut alors, au lieu de maudire ces malaises ou maladies, ou les endormir avec des médicaments, ce qui empêche la guérison, choisir de faire confiance et de s’aimer assez pour libérer ces énergies afin qu’elles se transforment dans notre structure énergétique. C’est là qu’interviennent les thérapeutes par des traitements, des massages, de l’écoute active, des soins corporels etc., dont le but est justement de libérer ces énergies lourdes astrales (sentiments), mentales (croyances), émotives (peurs), éthériques (fatigue) et physiques (douleurs).

Toute guérison se fait de l’intérieur vers l’extérieur, puis s’actualise en changeant ses comportements et attitudes souffrants (habitudes néfastes). La santé est la conséquence d’une personnalité qui agit consciemment pour le bénéfice de l’âme. La maladie est le produit d’une personnalité qui réagit inconsciemment de façon égocentrique.

NOUS N’AVONS RIEN À ACQUÉRIR, IL SUFFIT SEULEMENT DE TRANSMUTER CE QUI NOUS FAIT SOUFFRIR.